Banner-770x150-Giff

L’indicateur Pattaya – Thaïlande – n°33 – août 2016
Magazine gratuit et en Français

Pour bien démarrer ce joli mois d’août, pourquoi n’offririez-vous pas une pierre précieuse à votre dulcinée ? En Thaïlande, elles sont magnifiques et moins chères qu’ailleurs. Car la main d’œuvre y est meilleur marché. Si vous êtes à Bangkok, ne manquez pas d’aller voir le « Jewelry Trade Center », un gratte-ciel de 59 étages mesurant 221 mètres de haut : la taille et le polissage de pierres précieuses y constituent l’une des activités majeures.
Après lui avoir offert cette pierre et votre amour, vous voudrez sans doute la loger dans les meilleures conditions… Vous pouvez le faire sans risque financier majeur (en vous protégeant du désamour) grâce à des lois bien établies qui ont fait leurs preuves, qui continuent de les faire, et que nous sommes nombreux à utiliser. Demandez le concours de Maître Carlo Ciambrelli qui défait pour vous le nœud Gordien de la loi…
De nos jours, il est banal de parcourir en quelques heures les 11 000 kilomètres qui nous séparent de notre mère patrie. On se plaint lorsque le plateau repas n’est pas assez chaud ni servi assez rapidement. Pourtant, il y a seulement 126 ans que, pour la première fois, un engin motorisé s’éleva dans les airs… sur une cinquantaine de mètres et à moins d’un mètre d’altitude ! Clément Ader est le premier pilote de l’Histoire, et il est français ! Redécouvrez quelques aspects méconnus de cette aventure extraordinaire.
681 000 touristes français sont venus passer leurs vacances dans notre pays si agréable à vivre… Le directeur de la Tourism Authority of Thailand espère en compter plus d’un million d’ici 3 ans. Ce qui attire nos compatriotes par « chez nous » ? Facile : la gastronomie, la douceur de vivre, le climat, le farniente, les plages, et, oserons-nous le dire, la sécurité. Pouvoir se promener, le soir, dans des zones peu fréquentées, et ne pas craindre la mauvaise rencontre qui gâcherait un séjour si romantique…
Si vous êtes explorateur dans l’âme, vous pourrez visiter une petite bourgade du nord du Laos, Luang Namtha. C’est la campagne, c’est le Laos, on est loin de la vie trépidante de Pattaya. Vous vous y reposerez. Amenez de la lecture, L’indicateur par exemple, et remplissez les trois grilles de sudoku. Ou les œuvres complètes de Bruno Amouroux : le repos, c’est fait pour lire…
Ecolo ou non, vous apprendrez avec plaisir qu’à Na Samai, dans la province de Yasothon, de nombreux fermiers se consacrent désormais a une culture bio. En effet, les experts sanitaires se sont rendu compte que l’utilisation d’herbicides avait des effets dévastateurs sur la santé des fermiers : éruptions, nausées, maux de tête allant jusqu’à des crises d’asthme ou des convulsions parfois mortelles.
L’indicateur vous souhaite un mois d’août avec des pluies modérées et un soleil pas trop caniculaire…

Magazine Français, l’indicateur Pattaya – consultez les anciens numéros